Baby Cham – Ghetto Story

La pour le coup on avance un peu dans le temps par rapport aux traductions habituelles ! Je suis fan inconditionnel de la musique des années 60s 70s et 80s surtout , mais aussi passioné par la culture Jamaicaine en général ! Ni la culture ni la musique ne se sont arretés en 1980 ou a une autre date d’ailleurs et il y a plein de choses a découvrir après cette période ! La on est dans les années 2000 ou finalement le mode de vie des habitants du ghetto n’a pas beacoup changé si ce n’est pour s’empirer ! Ici Baby Cham nous livre son histoire , une histoire crue mais qui décrit la vie de quelqu’un et les situations auquel il peut etre confronté dans le ghetto ! Un texte extrèmement bien écrit , c’est devenu un hit international pour Baby Cham au point de le refaire avec Alicia Keys !

C’est une histoire de survie
Une histoire vraie du ghetto
C’est mon histoire
Une vraie histoire du ghetto

Je me rappelle de ces jours où l’enfer etait ma maison
quand Maman et moi dormions sur un bout de mousse
Et je n’aimais pas le bain
et mes cheveux n’étaient jamais péignés
Quand Maman partait bosser
moi j’allais trainer dans la rue
Je me rappelle quand Danny ma piqué ma glace
Et quand il a poussé son petit frère à tapper Jérome
Je me rappelle quand on est allé leur rendre visite
avec un tas de gros cailloux
Et que Danny a sorti un flingue
Je me rappelle quand on a couru
et que Fatta s’est fait tirer dans le genoux
Et mon meilleur pote Richy en a pris deux dans la tête ( NDT des balles )
Et je me rappelle que c’est comme ça que l’avenue est devenue un champ de bataille
Et la mère de Mikey l’a envoyé à l’étranger parce qu’on lui a prêté de l’argent
Mais Mikey est allé à l’étranger et est devenu Al Capone
Il a fait un paquet d’argent et nous en à envoyé pour nous
Maintenant c’est nous qui tenons la ville et tout le monde le sait
Hier Mikey m’a appelé par téléphone

J’ai dit :
Mikey ! On a reçu les trucs la !
La chance les a quittés maintenant
Je tire 7 coups et ils se mettent tous à couvert maintenant
On a tous un tas de munitions de rab , car on est plus fauché maintenant
Rah Rah Rah

On a les trucs là alors ils doivent nous respecter
Parce que récement on la ramène jusqu’aux méchants maintenant
Et maintenant toute la communauté vit bien
Rah Rah Rah

Je me rappelle vers 80 quand la Jamaïque a explosé
Quand Trinity et Tony U ( NDT pas le DJ mais un badman de l’époque )
Contrôlaient la rue
Bien avant Laing et même Biga Ford
Quand Adams était caporal et ne connaissait pas le code de la rue
Et je me rappelle quand on a braqué le chinois au bout de la rue
et qu’il y avait une rumeur que le chinois avait une épée
Mais nous on avait un One Pop fabriqué en bois
( NDT un One Pop est un flingue artisanal crée avec du matos de recup qui ne tire qu’un seul coup )
Alors tu sais que le lendemain la casserole de maman débordait

Je me rappelle quand on a braqué les agents des élections
et qu’on a balancé les urnes a l’extérieur de Tivoli
Qu’on a pris un billet d’avion se mettre au vert à Turks
Et quand je reviens c’est toujours dans le trou que je rode
Je me rappelle cette époque quand la balance Dirks en a pris une en plein visage
et j’ai pas eu de bonus
Parce que les mecs aux commandes sont une paire de bouffons
C’est eux qui font l’argent alors que c’est nous qui faisons le boulot

Mais on a reçu les trucs là
leur chance a disparu
Je tire 7 coups
et tous ils se cachent maintenant
On a tout un tas de munitions de rab
parce qu’on est plus fauché maintenant

On a les trucs là alors il doivent nous respecter
Parce que recement on la ramène jusqu’aux méchants maintenant
Et maintenant toute la communauté vit bien
Rah Rah Rah

La Jamaïque s’est fait baisé par l’Avarice et la Cupidité
La politique manipule et appuie sur les sensibilités des jeunes
Mais maintenant on est riche
alors ils peuvent plus rien nous dire
C’est nous qui faisons que maman mange du poisson et du moutton
Et la bas que je te dise quelque chose
Parce que je suis a l’étranger maintenant
un mec a tué mon cousin
Et on dit que T été la , lui dit que non
Quand je vais revenir il va en prendre une douzaine

Mais on a reçu les trucs là
leur chance a disparu
Je tire 7 coups
et tous ils se cachent maintenant
On a tout un tas de munitions de rab
parce qu’on est plus fauché maintenant

On a les trucs là alors il doivent nous respecter
Parce que recement on la ramène jusqu’aux méchants maintenant
Et maintenant toute la communauté vit bien
Rah Rah Rah

ENGLISH/PATOIS :

This a survival story
Trueghetto story
This is my story
Is a survival story
True Ghetto Story
This is my story
Real ghetto story

I remember those days, when Hell was my home
When me and mama bed was a big piece a foam
And me never like bathe and my hair never comb
When mama gone a work me go street go roam
I remember when Danny them take me Snow Cone
And make him likkle bredda them kick up Jerome
I remember when we visit them with pure big stone
An the bwoy Danny popout something well full chrome
I remember when we run Fatta get him knee blown
And me best friend Richie get two inna him dome
I remember so the Avenue turn inna warzone
An Mickey mother fly him out cah she get a loan
But Mickey go to foreign and go turn Al Capone
Make whole heap a money a send in our own
Now a we a lock the city, and that is well known
Yesterday Mickey call me pon the phone
Me say Mickey
We get the thing them , them Outta luck now
We squeeze 7 and the whole a them a duck now
We have whole heap a extra clip cah we nuh broke now
Raaah Raaah Raaah Raaah
We get the thing them , so them haffi rate we
Cah we a take it to them wicked of lately
Annd now the whole community a live greatly
Raaah Raaah Raaah Raaah

I remember about eighty Jamaica explode
When a Trinity and Tony U with them a run road
That a long before Laing them an even Bigga Ford
When Adams them a corporal nuh know the road code
I remember when we rob the Chiney shop down the road
An rumor have it say the Chiney man have a sword
But we did have a One Pop weh make outta board
So you know the next day Mama pot overload
I remember when we stick the Poll Clerks
And dump the Ballot Box pon Tivoli outskirts
And hold a plane ticket and go chill over Turks
When me come back I still inna the hole me a lurks
I remember those days when informer Dirks
Get one inna him face an me nah get nuh perks
Cah the bigger heads them are a couple of jerks
Cah a them a make the money when a we mash the works
Jamaica get srew through Greed An Glutton
Politics manipulate and press youths button
But we rich now so them can’t tell man nothing
Cah a we a make Mama niam fish an mutton
Heeeeey over Deh So make me tell unno Supm
Through me deh a foreign now a guy kill mi cousin
And me hear seh T did deh deh , but him say him wasnt
Anytime me fly down him a get bout dozen
Cah

We get the thing them , them Outta luck now
We squeeze 7 and the whole a them a duck now
We have whole heap a extra clip cah we nuh broke now
Raaah Raaah Raaah Raaah
We get the thing them , so them haffi rate we
Cah we a take it to them wicked of lately
Annd now the whole community a live greatly
Raaah Raaah Raaah Raaah

Publicités

Une réflexion sur “Baby Cham – Ghetto Story

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s