Le pourquoi du comment

Passionné depuis 15 ans de Reggae et de musique jamaïcaine plus généralement, j’ai toujours eu envie de comprendre ce qui se disait dans ces morceaux que j’aime tant !

Alors que l’anglais est ma langue maternelle, les premières années je ne comprenais quasiment rien aux textes de ces jamaïcains avec leur patois et leur accent si épais! Petit à petit, à force d’écoutes répétées, j’ai réussi à comprendre quelques mots par ci par là. Enfin grâce à la lecture, les vidéos et surtout des rencontres et des amitiés avec des jamaïcains, je commence aujourd’hui à percer peu à peu cette culture jamaïcaine et sa langue si particulière et intriguante  !

Faisant partie d’un sound system https://www.facebook.com/djakademysoundsystem, je me suis vite rendu compte que le sens profond des morceaux que l’on jouait échappait à la grande majorité des gens présents dans nos danses! En tant que MC je m’efforce de transmettre une partie du message pour expliquer ce que l’on joue et pourquoi, même si bien sur je ne peux pas faire de traductions complètes pour chaque morceau en direct!

Un des groupes de reggae avec les textes les plus réfléchis, complets, développés et sensibles vient non pas de Jamaïque, mais des Iles Vierges Américaines. Je parle évidement de Midnite! Une amie à découvert ce groupe récemment et j’ étais content de pouvoir partager cette musique avec quelqu’un qui est en phase avec leur profondeur mystique, que l’on ressent même sans comprendre les paroles ! J’avais quand même envie qu’elle comprenne les paroles, toujours très profondes,  donc je me suis lancé dans une traduction d’un premier morceau, puis d’un deuxième et un troisième… Je me suis dit qu’étant connecté à un réseau social de masse je pouvais en faire profiter plus de gens et les réactions ont été positives ! J’ai donc traduit une dizaine de morceaux avant qu’un ami, à l’autre bout du monde, me suggère de créer un blog pour leur donner un espace plus permanent que sur un fil d’actualité en perpétuelle évolution … C’est donc chose faite voilà le blog Wisdom Knowledge Understanding oû je posterai autant que possible des chansons et leurs traductions et peut être quelques autres articles à propos de la musique et la culture jamaïcaine !

PS: Vous excuserez les fautes que vous verrez ici, grâce à des âmes charitables, à qui je fait trop mal aux yeux, elles sont en cours de correction!

Publicités

13 réflexions sur “Le pourquoi du comment

  1. très belle initiative! Le fait de comprendre les paroles des musiques, des messages que veulent véhiculer les artistes nous ouvre encore plus l’esprit à la culture, à l’histoire et renforce notre adhésion au son! Merci Sir James!

    Aimé par 1 personne

  2. Yeap très bon site , on retrouve ici toute la sincérité d’ une vraie âme rasta, pleine de valeurs altruiste et humaniste .Merci pour ta démarche qui redore le blason du roots and culture. Malheureusement les gens s’attache plus (et trop) souvent à la rythmique(le corps) qu » à la mélodie(l’esprit) ou alors ils savent pas ce qu’ils chantent alors que la compréhension du texte est une valeur primordiale pour ressentir la musique ainsi avec le corps et l’esprit on peut ressentir enfin les véritables vibes que l’artiste a voulu transmettre

    J'aime

  3. Comme le disait déjà avant les années 2000.
    Lorsqu’il y en à la moitié (dans la salle, ou des auditeurs ) qui ne sont pas « croyants » et l’autre moitié qui ne parlent pas Anglais. …
    Give thanks aux MC qui expliquent un peu le sujet!
    Au bout d’un moment, le Jahjamaicain transcende!
    One Love
    et Big up James!
    respect’S

    J'aime

  4. Super initiative! Merci pour le partage, c’est toujours plus intéressant de comprendre ce que l’on écoute. Bravo, beau boulot!! 🙂

    J'aime

  5. Merci pour ce louable projet. Étant particulièrement hypnotisé par la voix et la rythmique de Midnite/Akae Beka, je ne peux qu’approuver ta démarche quand il est question de diffuser les messages de reggae music et la conscience de Vaughn. Tu dois sûrement connaître le site midniteculture.com sur lequel bon nombre de leurs textes ont été retranscrits. Un sacré travail tant la tâche est ardue. Il est toutefois regrettable que ce site ne soit pas maintenu à jour, puisse-t-il ne jamais tomber dans les ténèbres du net. Par son biais, il est évident que tu as maintenant accès (si ce n’était pas au préalable le cas) à une grande majorité des textes écrits par la main de Vaughn, il ne te reste plus qu’à les traduire (easier said than done) tant ils sont emprunts de subtilités. Suffit d’ouvrir le Koll Pekude (Words Sounds ‘n Poems ov Vaughn) pour s’en rendre compte. Décoder le patois jamaicain/rastaman n’est pas à la portée de tous. Alors je te big & large Up ! Blessed Love !
    http://www.midnite-culture.com/page/words-ov-right/

    J'aime

  6. Si je peux me permettre d’apporter une petite contribution en posant une pierre à l’édifice, voici la retranscription/traduction (sans doute y verras-tu quelques ajustement à faire) sur un pure killer roots de Dambala, censuré ina England à sa sortie : Zimbabwe

    lyrics :
    As it was when Jah made our land
    So shall it be at the end
    Where the peacefull village and children playing around
    They came 400 years ago into our village
    They took our people they also stole our wealth

    chorus (x2)
    crucify Smith
    crucify Vorster and take back Azania

    Ships coming in from day to day
    Taking all our brothers away
    They took my mother and father and sister too
    They started all from the south
    Walk up their way to the north
    Haile Sellassie I took back the north
    We’re still fighting for the south
    And so we are singing yeah

    chorus (x2)
    Crucify Smith and take back Zimbabwe
    Crucify Smith and take back Namibia
    Crucify Vorster and take back Azania

    Brothers and sisters out there
    Fighting on the frontline
    Keep up your spririt cause Africa will soon be our
    As it was when Jah made our land
    So shall it be at the end
    We’ll sacrifies our lives for is our
    And so we are singing yeah

    chorus
    Crucify Smith and we can make it take back Zimbabwe
    Crucify Smith we got to take back Namibia
    Crucify Vorster and take back Azania
    crucify Smith we got to take back Zimbabwe
    crucify Smith we go to take back Namibia
    crucify Vorster and take back Azania

    Paroles:
    Comme il en était quand Jah a crée notre terre
    Ainsi en sera-t-il à la fin
    Où le village paisible et les enfants qui s’amusent.
    Ils sont arrivés il y a 400 ans dans notre village
    Ils ont pris notre peuple, ils ont aussi volé notre richesse.

    refrain (x2)
    Crucifions Smith
    Crucifier Vorster et reprenons Azania

    Les navires qui arrivent de jour en jour
    Emmenant tous nos frères
    Ils ont pris ma mère, mon père et ma sœur aussi.
    Ils sont arrivés par le sud
    Et remontés vers le nord
    Haile Sellassie I a reprit le nord
    Nous nous battons toujours pour le sud.
    Et donc nous chantons ouais

    refrain (x2)
    Crucifions Smith et reprenons le Zimbabwe
    Crucifions Smith et reprenons la Namibie
    Crucifions Vorster et reprenons Azania

    Mes frères et sœurs là-bas
    Se battent en première ligne.
    Conservons notre spiritualité, car l’Afrique redeviendra bientôt notre continent.
    Comme il en était quand Jah a crée notre terre
    Ainsi en sera-t-il à la fin
    Nous sacrifierons nos vies pour ce qui nous appartient
    Et donc nous chantons ouais

    refrain
    Crucifions Smith et nous pouvons faire en sorte de reprendre le Zimbabwe
    Crucifions Smith, nous allons reprendre la Namibie.
    Crucifions Vorster et reprenons Azania
    Crucifions Smith, nous devons reprendre le Zimbabwe.
    Crucifions Smith, nous allons reprendre la Namibie
    Crucifions Vorster et reprenons Azania

    À propos de ce groupe éphémère aux lyrics militantes auquel les critiques leur ont reproché d’une part de ne pas être d’authentiques jamaicains et d’autre part de faire dans la politique ce qui leur a valu le titre de « traîtres »:
    http://www.toxteth.com/Dambala.pdf

    Smith (Ian) et Vorster, deux figures majeures dans l’Apartheid shitstem.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s