Capleton – Jah Jah City

Capleton est un artiste dont la carrière débute en 1990 avec des morceaux comme Gun Talk . A cette époque il n’est pas encore Rasta et il chante des morceaux slackness et des chansons à la gloire des armes et des gangsters. Son plus grand hit international arrivera plus d’un décennie plus tard après sa conversion à la secte Bobo Shanti du mouvement Rastafari et c’est avec un texte en radicale opposition avec ce qu’il chantait auparavant qu’il réussira à toucher un public mondial!

NDT : *John Crow est le nom qu’on donne aux vautours en Jamaïque
*John Brown est un nom générique pour un individu lambda
* En Jamaique est dans sa musique il y a de nombreuses références a Sodome et Gomorrhe ce n’est pas toujours en référence aux pratiques homosexuelles spécifiquement mais plutôt de la déchéance générale qui est symbolisé dans la Bible par ces villes
* Capleton fait référence a ce que les Bobos considèrent comme une prophétie de Marcus Garvey qui leur dit que la ville deviendra dangeureuse et qu’il faut s’en eloigner de 15 km. C’est a Bull Bay hors de Kingston que les Bobos établissent leur camp.

La ville de Jah Jah, la cité de Jah Jah
Ils veulent la transformer en ville de cowboys

Je et je dis que c’est la Vie que je et je promouvons au plus haut des niveaux
(tu as intérêt à savoir)
Et donc nous brûlons leurs concepte maléfique
Car nous disons que la mort est une destruction pour l’Humanité
c’est ce que je dis (tu as intérêt à savoir)
Regardez là maintenant

Lire la suite

Publicités