BARRINGTON LEVY – MURDERER

Barrington Levy est un de ses artistes à la voix unique qui est capable de trouver des mélodies et des phrases qui restent en tête et c’est peut être là la clef de son succès! En France et dans beaucoup de pays du monde on a une image rêvée de la Jamaïque, un endroit peace and love où les rastas sont souriants et fument de gros joints sur des plages paradisiaques en hochant de la tête sur un bon reggae qui sort de la radio. Si certaines de ses images ont une base dans la réalité, le coté peace and love est vraiment à l’opposé du quotidien des habitants depuis les années 60s. Suite à l’indépendance les nouveaux partis politiques commencent dès leurs débuts à s’opposer dans des conflits dont la violence ne fait qu’empirer de décennie en décennie. Dès les années 70 les partis se du JLP (droite) et PNP (gauche) se font la guerre à coup d’armes à feu importés par ses partis ou bien échangées par des gangsters contre des kilos de ganja poussé localement. Le rapprochement du premier ministre Michael Manley avec le communiste cubain Fidel Castro ne fait que qu’empirer cette situation. Le monde est en pleine Guerre Froide et les gouvernements occidentaux voient d’un mauvais oeuil les penchants socialistes du gouvernement Jamaïcain et redouble d’efforts pour armer et soutenir le parti d’opposition de Edward Seaga. Ces efforts porteront leurs fruits et Seaga sera élu premier ministre, mais pour autant la violence ne cesse pas au contraire elle s’amplifie. Les années 80 voient une arrivée massive de cocaïne en Jamaïque car l’île est bien placée pour faire le transit entre les pays producteurs et les USA. C’est dans ce contexte que Barrington Levy compose ce texte qui deviendra un anthem mondial, qui décrit un peu le quotidien de cette violence qu’elle soit infligé par les mafieux en costumes ou les forces en uniformes …

NDT :

-Dovecot est un des principaux cimetières de Kingston
– Dress up inna Red: les policiers portent des uniformes bleu noirs et rouges
– Jeep: voiture utilisé par les soldats

Meurtrier! Meurtrier!

On leur a déjà dit, il faut qu’on leur redise
Ce sont des meurtriers! Ce sont des meurtriers, compris?

Lire la suite

Publicités

Barrington Levy – Here I Come

C’est certainement le plus gros hit de Barrington et c’est pas peu dire quand on sait qu’il a eu de nombreux succès internationaux! Il y a une magie dans le chant et dans la musique qui font que parfois ce ne sont pas tellement les textes en eux mêmes qui sont si intéressants mais la manière dont ils permettent aux chanteur de s’exprimer sur la musique. C’est un peu le cas içi ou ce texte n’est très certainement pas le plus intéressant ni profond de Barrington Levy pourtant c’est celui qui est repris en cœur dans tous les dancehalls du monde entier!

A l’interphone Rosie ma dit de venir
Je dis qu’elle n’avait pas de fille mais elle avait un fils
Elle m’a dit que l ascenseur ne fonctionnait pas et de prendre les escaliers en courant
Et que si je ne venais pas vite je ne pourrais pas voir mon fils
J’ai donc attrapé un bouquet au vol et je me suis mis à courir
J’arrive

Lire la suite

Barrington Levy – Under me Sensi

Barrington Levy , un chanteur dont la carrière a réelement explosé dans les années 80s  , nous raconte içi une expérience désagréable avec les forces du désordre venus les empecher de fumer quelques plantes vertes dans un pipe !

Alors que j’étais aux cotés du Volcano sound
et que je fumais la pipe de ganja
Les flics son venus me dire que c’était mal
Je la brule et je la passe a ma droite
Ils sont venus et ils ont regardé Danny Dread ( NDT selecteur du Volcano Sound )
Ils disent , Eh natty dread , d’ou tu viens toi ?
Tu dois avoir deux branches d’herbe sous ton bonnet
Je dis Seigneur , monsieur l’agent vous devez etre fou
On ne fume que des cigarettes , et seulement du tabac a rouler

Lire la suite