Tenor Saw – Run Come Call Me

Le business de la musique jamaïquaine à depuis ses débuts été un business geré de manière relativement amateur et qui été controlé pour la plupart par des producteurs aux manières d’agir peu orthodoxes pour ne pas dire autre chose. La majorité des artistes ayant peu ou pas d’éducation et n’ayant pas beaucoup de poids dans une discussion quand au paiment dû pour une production, les producteurs en profitent pour leur payer des salaires misérables et ne leur donner aucun droit sur les revenus engendrés… Pour ce qui est du live c’est à peine mieu avec de nombreux promoteurs verreux qui payent mal ou pas du tout les artiste pour leur prestations.. Tout ça commenca à changer à la fin des années 70s et surtout dans les années 80 lorsque les tout le monde commence à etre au courant que le reggae dégage d’importants bénéfices et chacun veut un part plus équitable! Içi Tenor Saw explique très clairment la situation!

NDT : Ali Button est le nom générique donné au travailleur indien venu travailler en Jamaïque et qui se fait exploiter pour une misère.

Tu cours m’appeller pour me faire venir
Tu cours m’appeller pour me faire venir
Mais assures toi que lorsque j’ai fini de travailler
Que je puisse être payé

Lire la suite

Tenor Saw – Ring the Alarm

En Jamaique presque depuis qu’il y a des sound systems ( début des années 50s ) il y a eu de la competition entre eux . Parfois une concurence amicale et parfois moins avec des histoires qui parlent de cables coupé pour qu’une dance concurente s’arrète et ainsi recuperer le public !

Musicalement la compétition se faisait essentiellement autour de morceaux qu’un seul sound avait et qui faisaient la réputation de ce sound . Il y avait aussi des rencontres entre sound systems  c’est la naissance des soundclash ! Avec le développement des DJ  est arrivé une nouveaux style de compétition , le soundclash avec DJ et chanteurs , ou en plus des morceaux exclusifs les sounds doivent avoir de bons animateurs , toasteurs et chanteurs pour pouvoir gagner la faveur du public !

C’est dans ce contexte que Tenor Saw a écrit ce texte , qu’il a initialement chanté pour le sound system qu’il repesentait , Youth Promotion.  Lorsque il l’a chanté dans un soundclash face  a 3 autres sounds la réaction immédiate du public a laissé mort sur place les compétiteurs et quelques semaines après le disque sortait commércialement , et ce fut son plus gros hit !

Fais sonner l’alarme
Fais sonner l’alarme un autre sound est en train de mourir x2

Lire la suite