Inner Circle – Sweat ( Alalalong )

Inner Circle est un formation de musiciens qui ont passé les époques des années 60 et 70 avec différents membres et chanteurs . Ils ont eu un grand succès avec Jacob Miller qui les a rejoint au milieu des années 70s . Dans les années 80s Calton Coffie les rejoint et ils signent un premier Hit international  » Bad Boys  » qui est choisi pour être le générique d’une émission très populaire aux Etats Unis  » Cops  » . Leur plus gros succès commercial viendra pendant les  les années 90s  et celui là que je vous traduis içi !

Je l’ai chois meme si c’est vrai que c’est un reggae un peu édulcoré destiné au grand public mais ça me fait toujours rire de penser qu ‘un petite partie du texte échappe au français que le chantonnent l’été venu !

 

Je t’observes depuis
si long long longtemps
Viens la
Je t’observe depuis
si long long longtemps
Hey

Me tenant de l’autre coté de la pièce je t ‘ai vu sourire
Je me suis dis que je veut te parler un petit moment
Mais avant de me lancer mes emotions commencent à s’affoler
Je n’arrive plus à parler et ce n’est pas un mensonge
Je regarde dans tes yeux , je regarde dans tes grands yeux marrons
Oh oui et j’ai ça a te dire :

Jeune fille je veut te faire transpirer , transpirer jusqu’à que tu ne puisses plus transpirer
Et si tu cries je vais la pousser pousser encore
Jeune fille je veut te faire transpirer , transpirer jusqu’à que tu ne puisses plus transpirer
Et si tu cries je vais la pousser pousser encore

si long long longtemps
Viens la
si long long longtemps

Alors je me demande  » elle m’aime ou pas ?  »
Mais le dread sait que l’amour est à sa portée
En ajoutant un peu de ceci et un peu de cela
Les paroles sont lancée comme un missile
Je n’arrive plus à parler et ce n’est pas un mensonge
Je regarde dans tes yeux , je regarde dans tes grands yeux marrons

Jeune fille je veut te faire transpirer , transpirer jusqu’à que tu ne puisses plus transpirer
Et si tu cries je vais la pousser pousser encore
Jeune fille je veut te faire transpirer , transpirer jusqu’à que tu ne puisses plus transpirer
Et si tu cries je vais la pousser pousser encore

English

I’ve been watching you
A la la la la long, a la la la la long long li long long long
C’mon
A la la la la long, a la la la la long long li long long long
Hey

Standing across the room I saw you smile
I said I want to talk to yo-o-ou, for a little while
But before I make my move my emotions start running wild
My tongue gets tied and that’s no lie
I’m looking in your eyes, I’m looking in you big brown eyes
Ooh yeah, and I’ve got this to say to you, hey

Girl, I want to make you sweat, sweat till you can’t sweat no more
And if you cry out, I’m gonna push it some more
Girl, I want to make you sweat, sweat till you can’t sweat no more
And if you cry out, I’m gonna push it, push it, push it some more

A la la la la long, a la la la la long long li long long long
C’mon
A la la la la long, a la la la la long long li long long long, ooh

So I said to myself, « If she loves me or not?
But the dread done know that love is his to get
With a little bit of this and a little bit of that
The lyrics goes on the attack, my tongue gets tied and that’s no lie
I’m looking in your eyes, I’m looking in your big brown eyes
Ooh girl, and I’ve got this to say to you, hey

Girl, I want to make you sweat, sweat till you can’t sweat no more
And if you cry out, I’m gonna push it some more
Girl, I want to make you sweat, sweat till you can’t sweat no more
And if you cry out, I’m gonna push it, push it, push it some more

A la la la la long, a la la la la long long li long long long
Ooh, yeah
A la la la la long, a la la la la long long li long long long
One more time

A la la la la long, a la la la la long long li long long long
Sing it
A la la la la long, a la la la la long long li long long long
Hey

Woo, woo, woo, woo, wee, yeah, eyes
I’m looking in your big brown eyes, ooh yeah
And I’ve got this to say to you, hey

Girl, I want to make you sweat, sweat till you can’t sweat no more
And if you cry out, I’m gonna push it some more
Girl, I want to make you sweat, sweat till you can’t sweat no more
And if you cry out, I’m gonna push it, push it, push it some more

A la la la la long, a la la la la long long li long long long
Yeah
A la la la la long, a la la la la long long li long long long
Push it, push it some more

A la la la la long, a la la la la long long li long long long
Alright
A la la la la long, a la la la la long long li long long long
Push it, push it some more

 

Tranlsation Copyright James Danino

Publicités

Ini Kamoze – Here Comes the Hotstepper

Ini Kamoze est un artiste qui avant ce titre n’était pas spécialement connu en dehors de la Jamaique , il avait pourtant sorti un album excellent d’ou est tiré le sample  » out in the street they call it murder » pour le morceau Welcome To Jamrock de Damian Marley !
Un chanteur à la voix particulièrement reconnaissable il sort ce morceau avec un timing parfait car c’est le milieu des années 90s et l’industrie du disque américaine cherche des artistes jamaïcains pour les intégrer à la musique grand publique la bas ! Le texte en lui meme est une déclaration de ses compétences musicales calées sur un beat Hip Hop , pas toujours facile de tout comprendre !

Notes du traducteur : il fait réference a une expression anglaise qui dit  » it ain’t over till the fat lady sings  » ce qui se traduit grosso modo par l’idée de ne pas se prononcer avant que les choses soit faites et avérées . Donc quand la grosse dame chante c’est que c’est fini !

Hotstepper : à la base c’est quelqu’un qui est en cavale , qui fuit la justice mais ca s’emploit aussi pour dire quelqu’un de dangereux ,  que ce soit physiquement ou musicalement ! j’ai préféré garder le mot original intraduisible en français plutôt que de le remplacer pas quelque chose de pas tout a fait juste .

Voila qu’arrive le Hotstepper , meurtrier
Je suis le gangster lyrique , meurtrier
Du respect aux bandes du coin , meurtrier
C’est toujours comme ça qu’on l’aime

Lire la suite